Comment soulager votre dos en voiture ?

Des kilomètres de route à parcourir entre ciels et paysages changeants : voyager est un plaisir, vous le savez. Mais que faire des maux de dos au volant, qui risquent de tout gâcher et de diminuer l'enthousiasme de ce voyage ?

Ne vous inquiétez pas : même s'il s'agit d'un désagrément très courant, la bonne nouvelle est qu'il peut être évité avec les bonnes précautions. Un peu d'attention suffit donc pour profiter de tout le confort de votre voiture et voyager sans douleur.

Mal de dos en voiture

Adoptez une bonne position sur votre siège

La plupart des maux de dos dont souffrent les conducteurs pourraient être évités (ou grandement atténués) grâce à une bonne posture au volant. En effet, de nombreuses personnes adoptent des postures incorrectes et dangereuses qui ont pour effet au final de déclencher une série de douleurs que l'on peut classer en cervicalgie (douleur au cou), lombalgie (douleur dans les hanches), douleur dans les épaules.

position-assise-voiture

Réglez votre siège et les autres éléments correctement

Ainsi, les mauvaises habitudes posturales en voiture sont extrêmement répandues et concernent souvent aussi la manière de tourner la tête en arrière, la position des jambes trop fléchies ou trop étirées par rapport au dos, une mauvaise position du siège trop incliné.

Si vous conduisez, vous devez trouver la bonne combinaison entre le siège et votre position, mais l'important est que le dossier soit bien ajusté.

Vous devez toujours le redresser, atteindre les pédales sans effort, les bras doivent être proches du sternum au moment où les mains sont placées à dix heures dix sur la direction.

Si le volant est mal réglé, cela peut solliciter les articulations, ce qui affecte le dos et la nuque.

À cet égard, il est également indispensable d'inclure le positionnement des rétroviseurs, ceux-ci ne sont pas ornementaux, mais ont pour tout premier but de permettre une vue large sur toute la zone environnante et donc d'éviter d'avoir à faire demi-tour avec votre buste ou avec votre cou.

En revanche, les accoudoirs sont à éviter s'ils ne sont pas parfaitement positionnés. De nombreuses voitures sont équipées de ces supports qui favorisent la possibilité de conduire avec un bras, en gardant l'autre en appui sur le confortable accoudoir. Bien que la position semble très confortable, elle est en réalité néfaste pour le squelette et aussi dangereuse, surtout si l'accoudoir est mal positionné, par exemple trop bas ou trop en avant.

Pour ceux qui souffrent du nerf sciatique, le problème des pédales est très problématique. La hernie discale et les souffrances qu'elle provoque sont alimentées par une mauvaise conduite. Cela dépend absolument de la position des jambes lorsque vous êtes assis dans la voiture et en particulier de l'articulation du genou.

Vous devez varier la distance et positionner le siège de la manière la plus appropriée à votre dos.

Pour éviter d'avoir à trop travailler avec l'embrayage ou en tout cas avec les pédales, notamment lors de longs trajets, il est possible d'utiliser le régulateur de vitesse. Un appareil qui ajuste manuellement et automatiquement le km/h, vous permettant de retirer votre pied des pédales et de reposer vos jambes.

Évidemment, toutes les voitures ne sont pas équipées de ce système et surtout il n'est pas possible de l'utiliser en ville. Dans ce cas, si déjà des pathologies graves pour le dos et les jambes sont survenues, il est bon de recourir à la boîte de vitesses automatique, au moins pour ralentir la pression du squelette due à l'exploitation de l'embrayage.

Avoir une bonne position derrière le volant

Un autre élément important lorsque vous êtes assis dans la voiture est d'adopter une posture correcte pour éviter les maux de dos.

Au volant, tout le monde a tendance à s'installer de la manière la plus commode, ce qui n'est cependant pas la meilleure solution d'un point de vue structurel.

Les bras et les jambes ne doivent pas être trop tendus, sinon les membres ont tendance à se fatiguer, les muscles ne doivent pas être tendus.

La position idéale est avec les genoux et les coudes fléchis, cela signifie que vous devez positionner le dossier de la manière la plus correcte en fonction de votre taille.

Une mauvaise habitude à prendre est de ne pas conduire à deux mains. Lorsque vous conduisez depuis de nombreuses années, vous avez tendance à tenir le volant d'une seule main, mais la bonne position est très importante, car elle permet de ne pas ressentir de fatigue et de ne pas fatiguer la zone des bras.

En résumé :

  • Le siège doit toujours donner une vue maximale sur la route et être adapté à votre taille, sans avoir à solliciter la nuque et donc les cervicales.
  • Le siège régule également l'inclinaison, évitant d'avoir une pression derrière les genoux, ceux-ci doivent être placés facilement.
  • Le dossier doit être un support pour la colonne vertébrale, il est mal de conduire avec le dos détaché de celui-ci.
  • La hauteur du volant peut être réglée pour favoriser un bon alignement et ainsi éviter la surcharge musculaire.

Améliorez, si besoin, votre siège pour éviter le mal de dos

Si vous voulez éviter les maux de dos ou de cou, vous n'avez pas nécessairement à dépenser de l'argent pour une nouvelle voiture de haute technologie.

De petites astuces et quelques améliorations suffisent pour améliorer la position assise dans la voiture et mieux stabiliser votre position.

Le choix concerne les supports lombaires, ceux-ci sont de différents types et peuvent être installés directement dans la voiture.

La dépense est minime, mais l'avantage est inestimable.

Les plus courants sont les coussins, ils sont de deux types : enveloppants ou à dossier.

Tous dépendant principalement du type de problème, les oreillers enveloppants sont ceux dédiés à la zone lombaire, idéaux pour ceux qui ressentent des douleurs dans le bas du dos ou le nerf sciatique. Les coussins de dos, quant à eux, sont dédiés à ceux qui ont des douleurs généralisées dans toute la zone du dos et ont donc besoin d'un certain type de soutien.

Les oreillers orthopédiques sont idéaux pour contrôler les maux de dos dus à la voiture. Les plus modernes sont composées de matériaux technologiques, elles régulent très bien l'assise et sont une panacée absolue.

Les mouvements pour soulager votre dos dans la voiture

En fait, les exercices en voiture peuvent être particulièrement utiles pour ceux qui souffrent de problèmes de colonne vertébrale courants tels que des douleurs au cou ou au bas du dos.

Voici deux petits exercices de mouvements que vous pouvez réaliser dans votre voiture, tout en faisant attention à la sécurité routière qui reste primordiale :

  • À partir d'une position assise normale dans la voiture, roulez lentement vos fesses (vers l'avant) loin du siège de manière à former un arc dans le bas de votre dos. Tenez pendant cinq secondes et roulez lentement votre dos à plat contre le siège. Répétez ce processus deux à cinq fois au besoin. Cela aide à mobiliser votre dos, surtout si vous êtes incapable de rester assis pendant de longues périodes en raison de maux de dos ou de raideurs.
  • Pour soulager la pression sur les fesses, déplacez le poids du corps vers la droite et soulevez la fesse gauche du siège. Tenez pendant cinq secondes et abaissez la fesse gauche. Répétez de l'autre côté. Répétez deux à cinq fois au besoin.

Les exercices à effectuer pour délasser votre dos lors de vos pauses

Lors de longs trajets, vous devez prévoir des pauses pour votre confort mais aussi pour votre sécurité. Vous pouvez alors en profiter pour soulager votre dos après de longues périodes de conduite.

Voici deux exercices à faire pendant la pause au restaurant d'autoroute pour se dégourdir le dos fatigué au volant :

  1. Tendez les mains vers l'avant au-dessus du volant, comme pour saisir quelque chose à la base du pare-brise ; en vous déplaçant progressivement, et toujours sans à-coups, redressez votre dos en rapprochant progressivement vos mains du pare-brise.
  2. Soulager les muscles lombaires, saisir de l'intérieur la partie inférieure du volant avec les deux mains rapprochées; approchez-vous et éloignez votre visage du volant en répétant le mouvement pendant quelques minutes.
Attractive sporty woman having her outdoor training on sunny autumn day in park and soccer pitch. Young woman is yoga fan and living healthy life.

Conclusion

Comme vous l’avez compris, souffrir d’un mal de dos en voiture n’est pas une fatalité et il existe de nombreuses astuces assez simples pour vous permettre de soulager votre dos et de passer de bons moments en voiture, seul ou en famille.

D'autres articles sur ce sujet :

Dany

Je souhaite vous faire partager mon expérience dans le domaine de la réparation et de l'entretien rapide et simple des voitures. Ce blog a été créé afin de vous permettre de faire les entretiens vous même et d'éviter de dépenser votre argent inutilement. J'espère qu'il vous sera utile et je suis ouvert à vos commentaires. * En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.