l'hiver arrive

L'hiver approche à grand pas.

Le froid va mettre à dure épreuve nos petites protégées. Quelques conseils pour éviter quelques désagréments de l'hiver. Des petits détails de prévention pour rouler l'esprit tranquille cet hiver.

Le givre matinal ou la neige apporte une fraîcheur qui peut durcir les pièces en caoutchouc de votre voiture. Les liquides stagnants peuvent se solidifier, un peu comme une bouteille d'eau que l'on laisse dans le congélateur. La batterie va être très sollicitée...

Les jours raccourcissent, les nuits sont de plus en plus longues, l'éclairage peut éventuellement faire défaut. Heureusement, il y a des avantages comme les sports d'hiver, un joli manteau neigeux qui nous émerveille... Essayons de garder un bon souvenir de cet hiver sans avoir des soucis de locomotion.

A vérifier :

1 - Balais d'essuie-glace, liquide du lave-glace & liquide du circuit de refroidissement.
2 - Pneumatique & roue de secours.
3 - Protéger votre carrosserie.
4 - Eclairage.
5 - Durites & joints.
6 - Contrôle de la batterie.
7 - Bougies.
8 - Dégivrage et chauffage.
9 - Carburant.
10 - Sac d'urgence.
11 - En cas de panne.
12 - Rappel des accessoires à prévoir.

1 - Balais d'essuie-glace & Liquide du lave-glace

Avec les conditions hivernales, il est important d'avoir une bonne visibilité. Vos essuie-glaces sont très sollicités en hiver : le givre, la neige, le sel etc... Je vous conseille d'avoir des essuie-glaces neufs de rechange dans votre voiture. Avec le givre, vous pouvez avoir des surprises, les lamelles en caoutchouc abîmées risquent de sortir de leurs logements lors de leur utilisation. Vérifier que les lames des essuie-glaces ne soient pas craquelées ni déchirées. On change en générale les essuie-glaces annuellement, mais cela peut être plus souvent suivant les régions.

En été, certaines personnes remplissent leur réservoir de lave-glace avec de l'eau du robinet. Cela peut être dangereux lors des températures négatives, l'eau peut congeler et briser votre bocal de lave-glace ainsi que ses durites. Si vous avez acheté votre voiture dans l'année, je vous conseille de vérifier la contenance de votre réservoir de liquide d'essuie-glace. Généralement le liquide est de couleur rose ou bleue, si celui-ci est transparent, c'est sûrement de l'eau du robinet. Il est de même si vous habitez dans une région où, pendant la nuit,  les températures peuvent vite descendre. Les liquides d'essuie-glace vendus dans le commerce, peuvent avoir plusieurs indices de température 0°C, -15°C, ... -45°C, l'ancien propriétaire avait peut-être  mis un liquide d'indice qui n'est pas approprié à celui de votre région. Faites attention aussi, si vous souhaitez partir cet hiver à la montagne avec votre voiture.

Dans le même cas, vérifiez votre liquide de refroidissement, les problèmes sont les mêmes sauf que la panne peut être beaucoup plus onéreuse que le changement d'un bocal de liquide d'essuie-glace, là on parle d'une casse moteur car celui-ci n'est plus refroidi.

Essuie-glace-640x233

2 - Pneumatique & roue de secours

Trace-pneu-230x450

Il est préférable de monter des pneus neige en période de verglas et de neige. Ces pneus ont une particularité d'être plus tendres avec des structures différentes, et permettent d'avoir une meilleure adhérence dans ces conditions. Si vous êtes dans des régions plus ardues, des solutions existent comme des chaussettes ou des chaines, attention ces dernières ne sont pas autorisées sur l'autoroute et leur vitesse maximum est de 50km/h, sinon vous allez avoir des mauvaises surprises. Si vous êtes enlisés dans la neige, vous pouvez utiliser des rails anti-patinage ou pour les petits budgets un bout de moquette pourrait aider.

La pression pneumatique doit être correcte, il est préférable de sur-gonfler légèrement le pneu (+0,2 bar) et si possible de réduire la largeur du pneu. Ce sont les mêmes remarques que pour l'aquaplaning, plus la surface du pneu est importante moins vous aurez d'adhérence, la cause vient du film d'eau qui s'insère entre votre roue et la route. Le sur-gonflage permettra de compenser les diminutions de pression dues à la température, on estime que la pression diminue de 0,1 bar tous les 5°C. Le tableau de pression pneumatique est indiqué dans votre manuel ou généralement sur le côté de la portière conducteur.

Vérifiez l'usure de vos pneus en regardant leurs témoins et l'état. Si ceux-ci ont des marques de craquelures ou sont abîmés sur les flancs vous risquerez une crevaison. Avec le froid, la gomme pneumatique a tendance à se durcir et à devenir plus cassante. Au petit matin, les pneumatiques sont froids, en roulant ils se réchauffent. Le fait du changement  régulier de la  température (chaud - froid), le caoutchouc se fatigue plus vite. Faites donc un check-up de vos pneumatiques.

N'oubliez pas votre roue de secours.

snow-wheels-640x427

3 - Protéger votre carrosserie

Qui dit hiver, dit neige et verglas, donc sable ou sel sur les routes. Le sel est un élément corrosif pour les pièces métalliques. Si votre voiture à une belle couche de boue, elle est protégée naturellement, trêve de plaisanterie. Prenez le temps de laver votre voiture proprement à l'extérieur et appliquez lui une couche de cire qui protégera en partie votre carrosserie et votre peinture de l'agression du sel. La cire diminuera aussi l'adhérence du givre sur votre véhicule.

lavage-voiture-640x427

4 - Eclairage

La nuit tombe vite et dure plus longtemps, vous allez sûrement partir travailler et rentrer dans le noir, il faut impérativement que votre visibilité soit optimale et que l'on puisse vous voir, faites une vérification de l'état de vos feux (veilleuses, feux de croisement, feux de route, clignotants, feux de stop...),  pour éviter tout accident. Faites appel à un ami pour faire la vérification, il n'est pas évident d'appuyer sur le frein ou de mettre la marche arrière tout en regardant le bon fonctionnement de celui-ci.

Lorsque vous testez vos clignotants, cela ne veut pas dire que les warnings fonctionnent et vice et versa, les ampoules sont peut-être les mêmes mais les circuits électriques sont différents.

light-night-640x153

5 - Durites & joints

Avec le froid, les caoutchoucs des durites durcissent et deviennent plus cassantes, effectuez un contrôle visuel de vos durites. Avec la pression, les craquelures ou les fissures peuvent s’agrandir au risque de faire apparaître une fuite.

Surtout ne forcez pas sur une porte bloquée au risque d'abîmer les jointures, essayez les autres portes, il est possible que l'une d'entre elles s'ouvre sans forcer. Je préconise d'avoir une bombe dégivrante sur soi, une bombe dans la voiture c'est bien mais quand on n' y a pas accès !!!

Pour éviter les portes bloquées, certaines personnes préconisent de frotter avec de la glycérine ou de la cire de bougie les joints des portières, ou encore d'y mettre du talc. Je n'ai personnellement jamais essayé. Si vous les avez testés, je serai curieux de connaître vos commentaires.

Pour les fenêtres et les essuie-glaces,  faites chauffer quelques minutes votre voiture et attendez que le givre s'estompe, cela vous permettra d’éviter de casser les engrenages en plastique de vos moteurs de vos lève-vitres ou essuie-glaces.

car-winter-640x427

6 - Contrôle de la batterie.

Votre batterie va être très sollicitée pendant cette période (l'éclairage, le chauffage, le démarrage). Si votre batterie montre des signes de faiblesse c'est pratiquement sûr qu'elle ne tiendra pas l'hiver. Si vous avez un multimètre effectuez un test aux bornes de votre batterie. Profitez de tester l'alternateur. Une tension pour une batterie de 12V est au repos à 12,7V, je vous conseille de voir l'article sur les batteries.

Gardez dans votre coffre une paire de pinces de démarrage.

cable-demarrage-640x480

7 - Bougie de préchauffage et module de préchauffage (voir le test sur les bougies et les modules).

Les moteurs diesel n'ont pas besoin d'étincelle pour démarrer, il leur faut une chaleur minimale pour lancer la combustion.

C'est le boîtier de préchauffage qui commande et détermine le temps de chauffe aux bougies de préchauffage.

Si cet été votre véhicule a rencontré des difficultés à démarrer surtout le matin, il est fort probable que le problème s’accentue cet hiver. Lors des basses températures, si les bougies de préchauffage ne jouaient pas entièrement leur rôle, le moteur pourrait ne pas démarrer ou générerait une épaisse fumée bleuâtre à l'échappement.

Les bougies de préchauffage créent un point chaud d'environ 800°C dans la chambre afin d'optimiser l'explosion et d'éviter les désagréments. Vous pouvez voir l'article sur les tests de bougie et de module ici.

Tester ses bougies de préchauffage

8 - Dégivrage et chauffage.

Devoir se lever plus tôt pour passer du temps à gratter les vitres n'est pas toujours agréable, ainsi que de conduire avec nos doigts gelés. Pas besoin de plus d'explication, car cela va de soi que de faire une vérification du bon fonctionnement de votre dégivrage arrière (voir test sur le dégivrage arrière) et de votre ventilation (voir filtre habitacle). Vérifiez que tout fonctionne bien, y compris les petites lampes-témoins.

Le dégivreur permet de se débarrasser de la condensation qui ne manque pas de se former dans l'habitacle. Il envoie l'air chaud et sec sur les vitres du véhicule. Il peut geler sur le pare-brise, mais côté habitacle ! Demandez à votre garagiste de vérifier votre équipement. Malgré tout, si vous avez trop de condensation ou d'air froid regardez s'il n'y aurait pas des fuites au niveau des joints des portières ou des fenêtres.

C'est peut-être une évidence, mais il vaut mieux vérifier le bon fonctionnement de votre chauffage et de votre ventilation avant l'arrivée de l'hiver. S'il y a un quelconque problème, réparez ou faites réparer les éléments défectueux (fusibles, résistances, etc...). Certes, vous devrez débourser un peu (ou beaucoup) d'argent, mais au moins, vous roulerez dans de bonnes conditions.

Il ne s'agit pas seulement d'une question de confort, mais aussi de sécurité. Quand on a froid, la vigilance et les réflexes peuvent vous faire défaut. Songez également qu'en cas de panne, ce chauffage pourrait bien vous sauver la vie.

essuie-glace-640x427

9 - Carburant.

Evitez de descendre en réserve de carburant.  Pendant la saison d'hiver, le moteur de notre véhicule a tendance à consommer plus d'essence, évitons le risque de la panne sèche. En effet, des tests ont montré que le carburant est moins efficace de 10% à -5°C qu'à 20°C. L'huile s'épaissit, donc plus de friction, donc plus de consommation. On fait chauffer le moteur et plein d'autres exemples.

Je vous conseille de garder au moins la moitié du réservoir. Cela vous aidera à vous réchauffer en cas d’enlisement, embouteillage ou autres imprévus. En cas de sortie de route en pleine nuit, quel bonheur de démarrer votre voiture et de mettre du chauffage !

ravitailler-la-voiture_1426-1790

10 - Sac d'urgence.

En hiver, les petits imprévus peuvent vite devenir des calvaires. Un petit accident devient un carambolage, des routes fermées donc des détours à prévoir, une roue à changer donc les doigts gelés... Préparez-vous un sac de secours dans votre voiture avec des éléments nécessaires en cas d'imprévus.

Les éléments importants à emporter sont  des bottes, des chaussettes de rechange, des gants, un bonnet, un plaid, un gratte-givre, un produit dégivrant, une lampe de détresse avec ses piles, du sel de route, des câbles de démarrage pour batterie, une trousse médicale d'urgence. Et pour passer le temps un peu de nourriture (non périssable) fruits secs, barres de céréales et une bouteille d'eau dans un sac isotherme, un chargeur de voiture pour téléphone portable.

11 - En cas de panne.

Quelque soit le temps une panne peut arriver. Mais en hiver, le froid effondre notre moral. Prenez votre temps et réfléchissez aux bonnes décisions à prendre. Que vous soyez en ville ou en pleine campagne les choix sont différents. En ville, garez votre voiture et prenez les transports en commun.

Au milieu de nulle part, balisez votre voiture, prévenez votre entourage et si besoin les secours, restez au chaud, ne prenez pas de risques inutiles ! Ne cherchez pas à faire l'homme dans l’Antarctique et partir en expédition.

Essayez de vous rendre visible, en mettant vos warnings. Restez près de votre voiture, si un autre conducteur passe et qu'il ne vous voit pas il pensera que la voiture est abandonnée.

Comme vous avez gardé une réserve minimum d'essence, faites fonctionner le chauffage de temps en temps et par la même occasion rechargez votre téléphone.

Gardez une fenêtre ouverte afin de recycler l'air de l'habitacle.

Sortez votre plaid, bonnet et gants du sac de secours pour vous tenir au chaud. N'hésitez pas à boire régulièrement, notre corps à besoin de plus d'eau par basse température.

12 - Rappel des accessoires à prévoir.

 

  • Une paire de pinces de démarrage.
  • Un rail anti-boue ou un bout de moquette.
  • Une lampe torche et piles de rechange.
  • Gants, bonnet, plaid.
  • Bouteille d'eau (dans un sac isotherme).
  • Aliments non périssables.
  • Chargeur voiture de téléphone.
  • Une bombe dégivrante.
  • Des bottes et des chaussettes.
  • Un gratte-vitre.
  • Une trousse médicale.
Catégories : Tutoriels divers

Dany

Je souhaite vous faire partager mon expérience dans le domaine de la réparation et de l'entretien rapide et simple des voitures. Ce blog a été créé afin de vous permettre de faire les entretiens vous même et d'éviter de dépenser votre argent inutilement. J'espère qu'il vous sera utile et je suis ouvert à vos commentaires. * En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Continuer la navigation sur ce site approuve votre acceptation Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer