1 - Qu'est que c'est ?

Le frein moteur comme son nom l'indique c'est l'utilisation de votre moteur comme système de freinage. Il permet de ralentir le véhicule mais pas de le stopper.

Pour pouvoir l'utiliser, il faut que vous rouliez avec une vitesse enclenchée, et que votre pied n’appuie plus sur l'accélérateur, à ce moment suivant le niveau du régime moteur vous sentirez plus ou moins un freinage. C'est ça le frein moteur. Toutefois il faut une boîte manuelle, en effet sur les boîtes automatiques le changement de rapport s'effectue automatiquement ce qui a pour conséquence de réduire l'action du frein moteur.

Vous pourrez essayer la prochaine fois, mettez-vous à une vitesse stabilisée avec un régime moteur un peu au-dessus de la moyenne. Vérifiez votre rétroviseur que personne ne vous colle et lâchez votre pédale d'accélérateur. Prenez bien le soin de vérifier que la personne derrière vous ait une distance de sécurité car lors de l'utilisation du frein moteur aucun feu stop ni warning ne s'allument.

Certains d'entre vous utilisent l'embrayage pour gérer le freinage du frein moteur. C'est une mauvaise idée, dont j'expliquerai la raison un peu plus loin.

2 - Comment cela fonctionne ?

L'explication concerne les moteurs à combustion et non les hybrides ni les électriques.

Votre pédale d’accélérateur actionne un papillon qui est une vanne comme les robinets de maison. Ce papillon permet de réguler le passage des gaz vers la chambre de combustion.

Quand vous actionnez la pédale d'accélérateur, vous ouvrez cette vanne, donc plus vous appuyez plus elle s'ouvre. En revanche, si vous n'exercez aucune pression sur la pédale, le papillon reste fermé donc aucun gaz ne passe.

A ce moment, la chambre de combustion n'est plus approvisionnée en combustible. Cependant, le vilebrequin continue sa rotation à cause de l’énergie cinétique. Comme le vilebrequin est lié aux pistons, ceux-ci continuent leurs va-et-vient dans la chambre de combustion. Lors de cette situation, le piston peine à redescendre car il est aspiré par le vide dans la chambre de combustion.

En effet, il s'est créé un vide car le gaz qui s'y trouvait a été expulsé par la sortie et n'a pas été renouvelé. Cela influe donc sur votre régime moteur qui va diminuer. Ainsi le moteur agit comme un frein.

Beaucoup de personnes disent que c'est la compression qui fait ralentir le véhicule hors justement c'est l'inverse, c'est la dépression qui provoque le ralentissement du moteur.

3 - Dangereux pour la longévité du véhicule ?

Maintenant, je vais vous expliquer pourquoi l'utilisation de l'embrayage est à proscrire pour gérer le freinage du frein moteur.

Petit cours d’embrayage simplifié.

 1 - Le vilebrequin est solidaire au volant moteur (ou volant d'inertie) et du plateau de pression.

Le plateau de pression se fixe sur le volant moteur, seules ses lamelles sont en contact soit avec le disque d'embrayage soit avec la butée.

2 - L'arbre d'entrée de boîte de vitesse lie le disque d'embrayage et la butée d'embrayage à l'aide de cannelures.

montage-embrayage

Lorsque vous actionnez votre pédale d'embrayage (débrayer), la butée d'embrayage vient en appui sur le plateau de pression qui libère le disque d'embrayage du volant moteur. Cela permet de désaccoupler votre moteur de la boîte de vitesse.

A l'inverse, quand vous lâchez votre pédale d'embrayage (embrayer), la butée reprend sa place et les lamelles du plateau de pression plaquent le disque d'embrayage sur le volant moteur. A ce moment, le moteur entraîne la boîte de vitesse qui donne la rotation à vos roues.

Lors de ces manœuvres,  le disque d'embrayage va venir frotter sur le volant moteur avant d'être complètement plaqué pour fournir l'adhérence nécessaire à la transmission ou libérer pour désaccoupler la boîte de vitesse du moteur.

Cela implique que vous allez générer du frottement à chaque fois que vous allez embrayer et débrayer.

Si vous voulez gérer votre freinage, vous allez devoir faire cirer votre embrayage donc exercer un frottement continuel qui a pour conséquence d'user vos garnitures d'embrayage voire les glacer. Le terme "Le glaçage" désigne un phénomène de surchauffe des plaquettes de frein qui les rend inutilisables. Généralement, on utilise le terme cramé pour un embrayage.

Au final, vous changez la fonction de l'embrayage en la fonction de frein. Malheureusement, le prix d'un kit d'embrayage et son montage ne sont pas du tout au même prix.

Le fait de vouloir réguler votre vitesse par l'embrayage va user prématurément vos garnitures, votre plateau de pression et votre volant moteur.

Dans un second point, lorsque vous allez débrayer, votre boîte de vitesse va recevoir des à-coups, bien-sûr les ressorts de torsion de l'embrayage vont jouer leur rôle et accuser une partie. Cependant, votre boîte de vitesse ne va pas apprécier.

 

Au final, l'utilisation de l'embrayage est à proscrire si vous souhaitez jouer du frein moteur, car vous allez user inutilement votre embrayage et votre boîte de vitesse.

4 - Avantages par rapport au freinage ?

L'utilisation de votre frein moteur a plusieurs avantages, vous n'usez ni vos plaquettes de frein ni vos disques, en gros l'ensemble du système de freinage.

Le second avantage est que sur les voitures récentes, lorsque l’énergie cinétique est plus importante que la puissance du moteur, l'injection se coupe ce qui résulte que vous n'utilisez pas de carburant.

Au final, vous économisez du carburant et augmentez la longévité de votre système de freinage. Et comme vous ne provoquez aucun à-coup dans votre boîte de vitesse, celle-ci ne sent portera que mieux.

 

Lors des grandes descentes, on peut voir régulièrement des panneaux indiquant d'utiliser votre frein moteur.

panneau frein moteur

Il est primordial d'utiliser votre frein moteur. Nos disques de frein et nos plaquettes ne sont pas des pièces de compétition.

Des freinages répétitifs ou sur une longue durée font chauffer vos disques et vos plaquettes sans leur laisser le temps de refroidir. Par conséquence, vous risquez de les faire entrer en fusion. Le terme utilisé dans ce cas est le glaçage des plaquettes de frein.

"plaquettes de frein glacées" : plaquettes de frein qui ont surchauffé et sont devenues lisses et brillantes donc inutilisables.

En conclusion, vos freins ne répondront plus.

En plus, vous amènerez votre liquide de frein en ébullition, et risquerez d'avoir l’apparition de bulle d'air dans votre circuit de freinage.

L'utilisation du frein moteur dans les descentes est une meilleure alternative que votre frein à pied.

L'utilisation du frein moteur est bénéfique pour la longévité de vos pièces mécaniques. Il permet d'avoir un équilibre dans votre véhicule, il évite les frottements et les à-coups.

Son utilisation augmentera la longévité de votre véhicule et espacera les entretiens de vos pièces tels que les plaquettes de frein, les disques de frein, la boîte de vitesse et l'embrayage.

L'économie de carburant, même minime, est aussi un point positif à son utilisation. Comme je vous le rappelle, sur les nouveaux modèles, l'alimentation se coupe lorsque les roues entraînent le moteur.

Lors des descentes, votre frein moteur préservera vos freins du glaçage et pourra vous éviter une grosse frayeur au meilleur des cas.


Dany

Je souhaite vous faire partager mon expérience dans le domaine de la réparation et de l'entretien rapide et simple des voitures. Ce blog a été créé afin de vous permettre de faire les entretiens vous même et d'éviter de dépenser votre argent inutilement. J'espère qu'il vous sera utile et je suis ouvert à vos commentaires. * En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.